PARCOURS DE LECTURE SPIRITUELLE
UNE "EGLISE JEUNE ET POUR LES JEUNES" ?
DOSSIERS
A L'ÉCOUTE DES PAUVRES
Nous voudrions donner la parole aux pauvres afin d’écouter ce qu’ils ont à dire sur notre monde. Mais d’abord, qui sont-ils et d’où vient leur pauvreté ? Il s’agit de personnes fragilisées par l’éclatement actuel des familles. Un grand nombre se retrouvent seules à élever des enfants avec un revenu insuffisant, qui leur interdit parfois l’accès à un logement autonome. On les retrouve alors dans des foyers, des hôtels loués par leur municipalité, des squats, des terrains de camping ou des voitures (Jean Tonglet). De surcroît, la société de consommation impacte fortement ces familles. Or celles-ci ont le désir d’être comme les autres, faute de quoi la stigmatisation à leur égard augmente. C’est particulièrement vrai pour les enfants à l’école, et cela bloque certains (Véronique Davienne). Phénomène très perceptible quand certains deviennent stagiaires et se retrouvent en proie à des addictions, notamment à la drogue. Phénomène encore plus radical quand ils sont exclus, demandeurs d’asile, sans-papiers, vivant dans la peur d’un contrôle de police (Philippe Darras et Patrick Thiollier). La présence des pauvres appelle donc à des retournements. Tout simplement, d’embl&...
LIRE ET MÉDITER
CHOSE PROMISE
Illustré de tableaux de l’auteur. Orients, 2015, 88 p., 15 €.   Après avoir publié un premier recueil de poèmes (À taire et à planter, DDB, 2010), Benoît Vermander, jésuite, auteur régulier deChristus, a écrit Chose promise par nécessité, confronté à une nuit radicale dont la poésie seule peut témoigner, ne fût-ce qu’en « balbutiant » (Jean de la Croix). Il faut d’ailleurs savoir gré à ce disciple de Pierre Teilhard de Chardin et d’Yves Raguin d’avoir tenu la relation de cette expérience sans faux-semblant : voilà, c’est le moment ou jamais de me déposséder des langages appris jusqu’alors (religieux, savant, politique, etc.), de savoir de quelle promesse j’ai vécu et de quelle foi je vais pouvoir vivre désormais ; et si tout cela tient debout, je tenterai de dire le monde dans son unité, de l’unifier par le verbe qui m’a été donné. S’ensuit un long combat, non dans le désert, mais dans un lieu beaucoup plus en adéquation avec notre univers soumis aux flux les plus épars : l’élément liquide. Écoulements goutte à goutte, par vagues ou en cascade : temps réels ou imaginaires, es...