PARCOURS DE LECTURE SPIRITUELLE
LE TEMPS DE L'ÉCONOMIE
DOSSIERS
HABITER LE TEMPS
  Comment gérer son temps ? Comment le vivre autrement que comme une source continuelle de stress et de préoccupation ? Son accélération dévorante est sans doute l'expérience la plus habituelle que nous faisons de lui. Rien de ce que nous sommes n'échappe à son emprise et, pourtant, nous ne cessons d'y imprimer notre humanité. La soif de vivre, d'aimer, de créer, de mettre au monde nourrit notre désir d'habiter ce temps qui nous fait courir. La saveur d'un instant ou d'une rencontre nous pose et nous re-crée de l'intérieur. Nous pouvons habiter librement le présent, donné ici et maintenant, au profit d'un avenir alors moins incertain. En tension entre une pression qui nous disperse et des moments qui nous rassemblent intérieurement, notre identité s'enrichit et ouvre notre histoire. Jésus en est le témoin parfait. Il se laisse porter par les rythmes de son époque, où il trouve à s'accorder au rythme de Dieu son Père, dont il révèle l'amour jusque sur la Croix, ultime passage vers la vie. Il accomplit la sagesse de Qohélet, dans la Bible : « Un temps pour enfanter et un temps pour mourir… » Le shabbat est une manière fondamentale d'habiter le temps, en se retirant, à la manière de Dieu, de l'activité créatrice, pour y dis...
LIRE ET MÉDITER
ÂME SOEUR DE DAVID-MARC D'HAMONVILLE
Qui donc est l’« âme sœur », sinon celle d’un autre qui rejoint et éveille la nôtre ? Tel un « vermisseau ronge-bois », elle nous tire du sommeil intérieur où vivotent nos petites convoitises, pour ouvrir notre intériorité comme une vaste demeure peuplée de signes où la vie se déchiffre, où se promener rend des forces et nourrit le grand désir qui nous habite : aimer. Ce livre bref se présente comme une promenade et une conversation. L’auteur, abbé d’En-Calcat, nous emmène dans une petite soixantaine de lieux et d’expériences de vie, fragmentées, très concrètes et ramassées (jamais plus d’une page et demie), et la conversation est une « distillation » où paroles et silences, intérieur et extérieur entremêlés, sécrètent l’eau précieuse de la vie qui déploie et unit fraternellement les âmes, sœurs les unes des autres. Le choix des mots et des images, souvent cocasses, ouvre des espaces intérieurs qui se mettent à vivre et sollicitent la mémoire. C’est le tour de force et la sagesse de ce petit livre qui intègre l’âme du lecteur, comme une compagne de vie, dans son écriture. « L...