PARCOURS DE LECTURE SPIRITUELLE
L'ORDINAIRE ET LE SUBLIME
DOSSIERS
LA VIE SPIRITUELLE EN PAROISSE
  Dans le contexte d'une vie paroissiale inquiète de son avenir, qu'est-ce qui nourrit la vie spirituelle des personnes attachées à la vitalité de leur paroisse ? D'où tiennent-elles leur dynamisme ? Mais, en retour, qu'est-ce qui altère leur « consolation » ? Qu'est-ce qui les blesse, les « désole », les met à l'épreuve ou prêtes à combattre ? Tel est le sujet de ce numéro de Christus qui nous a conduits à lancer une « Enquête sur la vie spirituelle en paroisse », dont le compte rendu ouvre ce dossier. Qu'on soit théologien·ne ou simple paroissien·ne, qu'on milite dans un mouvement ou une association, ou qu'on appartienne à un groupe de prière ou à une communauté, la participation à la vie de sa paroisse relève d'un choix personnel pour une proximité où « Dieu rassemble son Peuple », bien au-delà des croyant·es. L'engagement affectif qui motive les hommes et les femmes d'aujourd'hui nourrit un désir de liens communautaires ouverts et fraternels et une soif d'approfondissement et d'accompagnement spirituels. De là naît une créativité plus visible dans les lieux de culte dont la vocation est d'épouser au mieux les contours d'une société de...
LIRE ET MÉDITER
LA FRATERNITÉ BAFOUÉE DE VÉRONIQUE ALBANEL
En un vigoureux essai, Véronique Albanel invite à quitter les peurs et les tentations de repli qui traversent l'Europe, et à se risquer à prendre une autre voie : celle de la rencontre et de l'hospitalité. Le livre part du constat de la crise de l'hospitalité qui paralyse l'Europe et propose de l'éclairer à partir d'une analyse de nos peurs collectives. L'auteure met en lumière que la grande peur d'aujourd'hui a un nom, la « théorie du grand remplacement ». Cette théorie, partie de France à partir du livre de Renaud Camus, dit que le processus d'immigration venant d'Afrique noire et du Maghreb est organisé en vue de remplacer en deux générations la population européenne. Cette thèse alarmiste alimente depuis lors une peur incontrôlée, qui se double d'une interprétation conspirationniste et tourne à l'idéologie. S'appuyant sur les travaux de spécialistes reconnus, Véronique Albanel réfute cette théorie et montre que, les peurs demeurant, il convient de les prendre au sérieux si nous voulons cheminer vers une expérience heureuse de la rencontre de l'étranger. Son ouvrage procède alors en trois temps : d'abord regarder nos peurs réelles et imaginaires qui peuvent conduire à remettre en cause nos principes moraux, notre attachement &ag...